Bienvenue   au   Poechenellekelder

Les nombreux touristes du monde entier qui défilent par Bruxelles font immanquablement le crochet vers le plus célèbre des Bruxellois, Manneken Pis.
En revanche, en tournant le dos au gamin pisseur pour l´indispensable photo souvenir, ils font presque face au plus célèbre des bistrots des amateurs de bières belges, le Poechenellekelder : «En réalité, j´ai plutôt une clientèle d´habitués, qui vient déguster sa bière préférée avec de temps à autre ce que je propose comme bière du mois», nous explique Michel De Triest, propriétaire de ce grand classique perpétuel de la bière.
Ce qu´il oublie modestement de dire, c´est que sa carte est aussi un modèle complet non seulement de tout ce qui est brassé en Belgique, mais avec un véritable hymne à la gueuze : «C´est vrai que tout ce qui est à base de véritables lambics se trouve sur ma carte. Après tout, on est quand même à Bruxelles.
Toutefois, j´avertis bien mes clients que lorsqu´ils désirent une kriek par exemple, ils ne doivent pas s´attendre à une sensation de bâton sucré à la cerise, mais bien à une sensation d´acidité en raison du véritable goût du lambic».
Michel de Triest autant populaire qu´indispensable dans son décor fantastique tout auréolé du folklore bruxellois, est assisté dans sa tâche de conseiller brassicole par toute son équipe, tout aussi passionnée par la bière et la présentation dans le verre.
Le charme spontané qui se dégage du «Poech» (prononcer «Pouch») est tout simplement magique comme si on rentrait dans une grotte rassurante où chaque table vous renseigne des visiteurs souvent très illustres qui y ont un jour ou plutôt un soir, posé leur coude pour découvrir les saveurs de la bière belge.

Christian DEGLAS
«Le guide des connaisseurs»